Le départ de Jean Yves Cozan pour la Terre de l’Éternelle Jeunesse laisse la Gorsedd, Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne, dans une profonde affliction.

Nous perdons un ami, un grand combattant de la cause bretonne et un homme politique d’une stature extraordinaire.

La Gorsedd le remercie encore une fois pour l’aide apportée aux école de langue bretonne, aux promoteurs de notre langue, aux éditions bretonnes, à la culture bretonne sous toutes ses formes.

Le centenaire de la Gorsedd en 1999 a revêtu, grâce à lui, un éclat particulier.

Nous saluons un homme politique de haute conviction, capable de dépasser les clivages et de rechercher le soutien le plus large pour faire avancer la cause de la Bretagne.

Nos pensées vont d’abord à sa famille que nous assurons de toute notre affection.

Ra vo gwenn e ved !

/I\ Morgan Drouiz Meur Breizh.