Affichage des articles dans Communiqués de presse

La Gorsedd, Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne, salue l’utilisation de la langue corse à l’Assemblée de Corse lors de la mise en place des nouvelles institutions régionales issues du scrutin du 13 décembre dernier.

Les nouvelles autorités corses ont pris la liberté issue des urnes d’affirmer la co officialité de la langue corse avec le français, provoquant aussitôt une agitation compulsive désormais habituelle dans la mouvance jacobine française.

La Gorsedd constate qu’aucune démarche de ce genre n’a été menée au sein du Conseil Régional de Bretagne dans les langues de notre région lors de l’installation de la nouvelle équipe à Rennes.

La Gorsedd s’en étonne d’autant plus que, dans les réponses aux questions posées par elle au candidat Le Drian, (disponibles sur notre site internet) il lui a été répondu que le Conseil Régional avait « en 2004 adopté à l’unanimité une résolution reconnaissant officiellement le breton et le gallo comme langues de Bretagne aux côtés de la langue française » (sic).

La Gorsedd regrette que cette belle résolution semble finalement rester lettre morte, conséquence probable d’une extension de l’état d’urgence actuel à toute expression démocratique qui dérange le front national républicain décrété de Paris.

Plus que jamais l’usage des langues de Bretagne dans la sphère publique reste un acte d’émancipation qui attend toujours une parcelle d’audace de la part de nos élus bretons.

                                                                                                    A Quimper le 21 décembre 2015

                                                                                                    Per Vari Kerloc’h

                                                                                                    Grand Druide de Bretagne

La Gorsedd Fraternité des Druides Bardes et Ovates de Bretagne appelle à manifester le 24 octobre 2015 à Carhaix

  • pour la poursuite du processus de réunification de la Bretagne

  • pour un véritable statut pour les langues de Bretagne

  • pour que soit reconnue, au nom du principe des peuples à disposer d’eux-mêmes, la compétence exclusive du Conseil Régional en matière d’officialisation des langues de Bretagne. Les avis du Conseil d’État sont illégitimes parce qu’en totale contradiction avec le droit international. Cette instance jacobine n’est en fin de compte qu’un coucou suisse qui serine les privilèges et les fantasmes d’une caste de technocrates dans leur pré carré. Il est préoccupant pour la Démocratie que des élus du peuple ne sachent faire qu’une chose : abdiquer en permanence devant les diktats de ceux qu’ils ont désignés.

Le départ de Jean Yves Cozan pour la Terre de l’Éternelle Jeunesse laisse la Gorsedd, Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne, dans une profonde affliction.

Nous perdons un ami, un grand combattant de la cause bretonne et un homme politique d’une stature extraordinaire.

La Gorsedd le remercie encore une fois pour l’aide apportée aux école de langue bretonne, aux promoteurs de notre langue, aux éditions bretonnes, à la culture bretonne sous toutes ses formes.

Le centenaire de la Gorsedd en 1999 a revêtu, grâce à lui, un éclat particulier.

Nous saluons un homme politique de haute conviction, capable de dépasser les clivages et de rechercher le soutien le plus large pour faire avancer la cause de la Bretagne.

Nos pensées vont d’abord à sa famille que nous assurons de toute notre affection.

Ra vo gwenn e ved !

/I\ Morgan Drouiz Meur Breizh.

 

La Gorsedd Fraternité des Druides Bardes et Ovates de Bretagne appelle à manifester le 27septembre à Nantes

Alors que le Royaume Uni vient de donner l’exemple d’un débat démocratique sur l’avenir de l’Écosse ayant permis à chaque partie d’exprimer son point de vue, la République Française s’enferme dans une vision autoritaire, technocratique, anachronique et autiste de l’avenir des régions.

La Gorsedd rappelle son exigence d’une consultation des habitants du Pays Nantais et du reste de la Bretagne par référendum sur le rattachement de la Loire Atlantique.

De plus, la décentralisation est en panne depuis l’élection de François Hollande qui en avait pourtant fait un thème de sa campagne présidentielle tout comme la ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales déférée aux oubliettes dans les couloirs du Sénat depuis janvier 2014.

La Gorsedd appelle donc ses membres et au delà l’ensemble du Peuple Breton à manifester samedi prochain 27 septembre 2014 à Nantes

  • pour la réunification de la Bretagne par le retour de la Loire Atlantique à sa région d’origine,

  • pour une nouvelle phase de décentralisation donnant plus de pouvoirs aux régions notamment en matière fiscale,

  • pour le respect de l’engagement n°56 de François Hollande pour la ratification de la Charte Européenne des langues régionales.

 

La Gorsedd de Bretagne tiendra sa cérémonie annuelle ouverte au public (Gorsedd Digor) le dimanche 20 juillet 2014 à l’Auberge du Cleuziou en Arzano.
Le rendez-vous est fixé à 10h30 et le rituel débutera à 11h.
Cette année, la cérémonie se déroulera en présence du représentant de l’Archidruide de Galles M. Penri Roberts et du Grand Barde de Cornouailles, Mme Maureen Fuller, accompagnée de M.Mike Millard, barde prévôt.
La Région Bretagne sera également représentée par Mme Lena Louarn, vice présidente du Conseil Régional en charge des langues de Bretagne, ainsi que Mme Mona Bras, conseillère régionale.
Deux points seront particulièrement mis en exergue lors de cette Gorsedd Digor :
– un point historique, lié au soixante dixième anniversaire de la Libération ; le Grand Druide remerciera, lors de l’accueil des délégués, les Gorsedd de Galles et de Cornouailles pour avoir, pour le premier, aidé les prisonniers bretons accusés injustement après la guerre et demandé leur amnistie et pour le second, pour avoir accueilli et secouru les Bretons de la France Libre et leurs familles réfugiés en Grande Bretagne ; le Grand Druide évoquera également la vingtaine de membres de la Gorsedd qui optèrent pour la Liberté et la Démocratie et plus particulièrement ceux qui y laissèrent la vie, fusillés ou morts en déportation.
– un point d’actualité : le découpage régional bâclé et les tentatives d’étouffement de la Bretagne dans une fusion-dilution avec l’actuelle région artificielle des Pays de Loire. La Gorsedd demande haut et fort la réunification de la Bretagne par le retour de la Loire Atlantique à sa collectivité d’origine.

Le public est cordialement invité à assister à la cérémonie.