La presse s’est fait l’écho l’été dernier des activités d’un collège d’enseignement de philosophie et spiritualité celtique dit Nemet Ana sur la commune de Plouhinec (Finistère) et sous la direction de M. Pierre Yves Secrétin alias le druide Kano. Ont été ainsi rapportées l’organisation « d’ateliers de découverte des énergies de la terre » à la Pointe du Souc’h et la remise en état d’une fontaine « sacrée » à Kereval.

 

La publication quasi in extenso dans le bulletin municipal de Plouhinec cette semaine d’un article de presse paru l’été dernier amène la Gorsedd, Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne, fondée en 1899 sous le patronage de l’Archi druide de Galles à préciser sa position afin d’éclaircir ce qui lui apparaît comme plus que de simples ambiguïtés.

 

Si la remise en état d’une fontaine est un acte salutaire et méritoire, il est loisible toutefois de s’étonner sur les motivations profondes des aménageurs complaisamment relayées par le bulletin municipal. Il s’agit selon ce média non seulement de promouvoir le site en « lieu de pèlerinage », mais encore de changer la disposition des lieux pour se conformer aux projections mentales de Monsieur Pierre Yves Secrétin, au demeurant jamais cité dans le corps de l’article par son nom à l’Etat Civil (!). Subsidiairement ce nouveau druide municipal (?) souhaite créer sur la commune « un circuit des fontaines sacrées » (sic).

 

Cette affaire soulève au moins deux interrogations :

  • La municipalité de Plouhinec est-elle en droit de modifier ainsi l’écoulement des eaux d’une fontaine? Il serait intéressant de savoir ce qu’en pense l’Office National des Eaux et Milieux Aquatiques (ONEMA ou police des eaux)?

  • Appartient-il à une collectivité territoriale de la République régie par le principe de laïcité de définir la notion de « sacré », d’établir des « lieux de pèlerinage » ? En somme il est ni plus ni moins proposé que de reconnaître comme vérité d’Evangile, druidique pour l’occasion, les rituels baroques et les affirmations personnelles de Monsieur Pierre Yves Secrétin. A quand un nouveau Lourdes à Plouhinec?

 

Le même questionnement vient à l’esprit concernant la Pointe du Souc’h, site important par ses découvertes archéologiques.

  • Alors que le budget municipal a prévu la réalisation d’un centre d’interprétation basé sur les analyses scientifiques de MM Le Goffic et Monnier, respectivement archéologue départemental et directeur de recherche au CNRS, Monsieur le Maire aurait-il choisi maintenant d’assurer la promotion du site à travers les visions intimes de M. Pierre Yves Secrétin, avant tout soucieux de la promotion de son propre ego ? Rappelons en effet qu’il n’y a aucun lien entre les monuments de la Pointe du Souc’h et les druides, séparés par plusieurs millénaires.

  • Est-il alors envisagé de transformer la Pointe du Souc’h en succédané touristique du Parc Astérix malgré les dépenses déjà engagées par le contribuable plouhinécois? Monsieur le Maire, ayant visiblement élu son Panoramix municipal, aurait-il maintenant opté pour le rôle d’Abraracourcix ?

 

La Gorsedd de Bretagne est une société de pensée non dogmatique plus que centenaire ; elle considère le druidisme non pas comme une religion mais comme une philosophie humaniste. Elle assure et respecte la liberté de conscience de ses membres comme de tout être humain et ne saurait donc être confondue avec ceux, qui tel le Collège Nemet Ana, ont entrepris d’envahir la sphère publique de leurs élucubrations et de leurs certitudes métaphysiques.

 

Le 4 janvier 2011 

Per Vari KERLOC’H

6ième Grand Druide de Bretagne