Suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris, la Gorsedd de Bretagne condamne la barbarie meurtrière des individus qui ont perpétré ces crimes abominables contre des innocents. Elle exprime toute sa solidarité envers les victimes et de leur famille.

Elle dénonce une offensive de déstabilisation de la vie démocratique par des fanatiques religieux qui usurpent le droit de s’exprimer ou d’agir au nom de tous les Musulmans avec la volonté évidente d’attiser la haine et d’allumer la guerre civile en France.

Pour autant, la Gorsedd ne saurait admettre que la mise en place de l’état d’urgence et sa prolongation décidées par le gouvernement, se traduisent par des restrictions à l’expression démocratique et par un contrôle militaire permanent de la vie publique qui reviendraient, finalement, à promulguer la charia pour le compte des terroristes.

La Gorsedd invite, au passage, les sociétés humanistes, les partis démocratiques à s’interroger sur la réelle portée des incantations franco-françaises à base de dogme républicain jacobin présentées comme remède miracle à la profonde blessure subie aujourd’hui par la France pour la deuxième fois depuis le début de l’année.

Peut on, par exemple, se gargariser de l’ « universalité » des valeurs républicaines parce que les trois mots qui les résument en formule ont été prononcés en français par le Président Barack Obama ? C’est dans cette langue aussi que s’exprimaient ceux qui ont tiré sur les victimes, révélant la faillite dramatique de la République française face à l’intégration et à l’adhésion des Français deuxième ou troisième génération à ces mêmes valeurs ?

L’ostracisme affiché par la classe politique envers la diversité française, sous toutes ses formes, notamment en manœuvrant récemment de manière sournoise pour enterrer la ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales, ne doit-il pas être aujourd’hui appelé à la cause pour expliquer le rejet de la pratique démocratique et la fuite en avant dans la radicalité manifestés par certains enfants perdus de la société française ?

                                                                               A Quimper le 16 novembre 2015

                                                                               Per Vari Kerloc’h

                                                                               Grand Druide de Bretagne